A l’appel de multiples organisations syndicales, politiques et associatives dont les GJ-Glaziks regroupées dans le Collectif des Services Publics de Cornouaille se tient mardi un rassemblement pour exiger des moyens supplémentaires, une augmentation de +5% du budget des hopitaux et l’arrêt des fermeture de lits. Voici le communiqué commun.

Voir l’article

Mesdames et Messieurs les Députés, il faut des moyens pour notre santé

La grève des personnels des urgences et les autres mobilisations dans les hôpitaux et les EHPAD sont le témoin d’un système de santé qui va mal, avec une aggravation des difficultés pour accéder aux soins, avec des délais d’attente inadmissibles, avec la perte de la proximité, et des obstacles financiers, notamment avec les dépassements d’honoraires.

Notre territoire n’est pas épargné : recentrage des lignes de SMUR de Douarnenez et Concarneau sur Quimper la nuit, manque de médecins urgentistes et de certains spécialistes à l’hôpital, délais trop longs pour certains examens, EHPAD en difficulté, fermetures de structures de Psychiatrie…

Face à cette situation qui s’apparente de plus en plus à une crise sanitaire, les députés s’apprêtent à voter le budget de la Sécurité Sociale avec une augmentation de 2,1% pour les hôpitaux alors que les besoins sont estimés à +5%.

Il est urgent de réclamer les moyens nécessaires pour une politique de santé qui réponde aux besoins de toutes et tous partout.

C’est pourquoi nous vous invitons à venir nombreux -ses le 29 octobre à 18H., Place Terre au Duc à Quimper.

Ce jour-là, les Députés voteront le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) qui doit être débattu ensuite au Sénat avant de repasser à l’Assemblée Nationale pour le vote définitif ; rappelons-leur que la santé est un droit inscrit dans le préambule de la Constitution.

Nous rendrons publics les votes des députés de nos circonscriptions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code